Truc quinoa-kasha

Mon dernier article remonte à quelques mois. Qu’est-ce que je faisait pendant ce temps là ? Je testais les recettes de « Secrets d’endurance » des Berg* !

 

En moyenne, les gens font 3 recettes par livre de cuisine acheté… Mais comme le livre m’a été prêté, je me suis efforcée de faire le maximum de recettes assez vite (j’ai quand même gardé le livre longtemps… merci aux prêteurs pour leur patience !). Je les trouve presque toutes délicieuses !

A noter en particulier le surprenant gâteau banane/haricots blanc, les « lunes » pruneaux chocolat et… l’Ultratrail alpin : une recette très simple à base de kasha (sarrasin grillé) ni cuit, ni mixé, ni même germé. Au début, dubitative, je n’ai fait que la moitié des proportions. Mais finalement c’est très bon ! Un goût et une texture inhabituelle : à la fois fondant et croustillant.
Très simple et rapide à faire (la veille), on peut varier les ingrédients pour varier les goûts. Je vous présente une version miel/sésame noir : 2 goûts que j’adore mélanger.

Ingrédients :
– 2 c.s. de miel
– 2 c.s. de purée de sésame noir
– 30g de kasha
– 10g de quinoa soufflé

La recette

022_kasha-quinoa1

Mélanger le kasha et le quinoa soufflé. Mettre du papier sulfurisé dans un petit moule (environ 10×10 cm) de façon à ce qu’il tapisse le fond et qu’il puisse recouvrir la préparation.

 

Dans une casserole, chauffer doucement le miel et la purée de sésame pour les faire fondre.

022_kasha-quinoa2

Hors du feu, ajouter le quinoa et le kasha. Mélanger rapidement.

Verser la préparation dans le moule. Recouvrir de papier sulfurisé et presser le tout. Laisser refroidir puis mettre au frigo une nuit.

Vous pouvez éventuellement couper des petits bouts de cette barre à emballer individuellement mais une grande barre où tout le monde se sert, ça fonctionne aussi.

 

Bon ap’

 

 

* et mon déshydrateur tout neuf, je vous en reparle bientôt !

Publicités

Galettes et crêpes

Je ne consomme pas de pain et les galettes de riz c’est quand même pas très nourrissant et un peu limité. Heureusement j’ai trouvé une très bonne alternative pour les pique-niques : les galettes bretonnes ! C’est bon, nourrissant, ça ne prend pas de place, ça se congèle/décongèle très bien, c’est facile à préparer… On peu tartiner n’importe quoi dessus et même faire des warps. La base idéale pour un pique-nique !

Je cuit ces galettes/crêpes au crêpe party, c’est rapide et le petit format me va bien. J’en fait d’avance puis je les congèles : je les empiles intercalées avec une feuille de papier cuisson et le tout dans un sac refermable. Pour les décongeler, je sort la veille la quantité nécessaire mais si je n’ai pas le temps et qu’il fait suffisamment chaud, le temps de la balade peu suffire à les décongeler (on peut garder les papiers intercalaires pour les réutiliser la fois suivante).

Les galettes bretonnes
– 250 g de farine de sarrasin
– 700 ml d’eau
– une pincée de sel
– un peu d’huile

> j’ai fait des essais de modification d’ingrédients mais décidément, le plus simple c’est le mieux !

Dans un saladier, mettre la farine et le sel, faire un puits et verser l’eau petit à petit en remuant + l’huile. Pas la peine de laisser reposer mais par contre il faut battre assez longtemps.

Cuire comme des crêpes.

Les galettes de maïs

Bon là normalement je devais vous écrire ma recette de galettes de maïs mais il y a eu un hic : j’ai fait plusieurs fois la recette au pif et ça a fonctionné, là je la refait en mesurant les proportions et ça loupe 😦 Je fait de nouveaux essais et je vous informe des résultats !

Si toi aussi tu veux faire des expérimentations, il faut mettre de la farine de maïs, un œuf, du sel et de l’eau pour obtenir une consistance de pâte à crêpe, je ne peu pas être plus précise pour le moment.

D’autres recettes un peu plus dessert :

Crêpes à la farine de riz
– 90g de farine de riz
– 1 œuf
– 200 ml de lait de riz
– un peu d’huile

Dans un saladier, mettre la farine, faire un puits, casser l’œuf dedans et verser le lait petit à petit en remuant + l’huile.

2 recettes délicieuses mais contenant du gluten et du lait : syrnikis et pancakes à l’avoine.