Chocolat chaud aux noisettes

Un des trucs qui me manque de l’époque où je consommait des produits laitiers c’est le chocolat chaud en rentrant de randonnée (surtout celui avec de la mousse de C). Le chocolat chaud avec du lait de riz c’est bon mais comme ça ne correspond pas au goût que j’attends d’un chocolat chaud, je n’ai jamais trop pratiqué…

Mais là en rentrant de ma première sortie dans la neige (oui la première neige est là !!!!), j’avais vraiment envie d’un réconfortant chocolat-chaud bien chaud. Ça tombe bien, j’ai acheté cette semaine, pour essayer, de la boisson au riz/noisette ! Et bien oui, c’est parfait pour un chocolat chaud !! Cette touche de noisette donne de l’épaisseur au lait de riz et ce petit goût subtil, un poil régressif qui naît de l’accord chocolat/noisette vous fait tout à fait oublier le lait de vache ! Et cela en toute légèreté bien sûr. Là c’est sûr, le chocolat de fin de rando est de retour ! Hummm

Bon mon chocolat manquait de mousse quand même… Il me la faut cette machine à mousse !

Publicités

Menu du jour : galette de quinoa

Je ne me balade pas beaucoup ces temps-ci, mes chaussures s’ennuient un peu… C’est pourtant le bon moment pour profiter des belles couleurs de l’automne ! A défaut de marche, j’ai quand même pris mon vélo pour aller pédaler un peu . Et mon vélo et moi on a pris le train ce qui a occasionné un départ en grande précipitation (le train a la grande impolitesse de ne pas m’attendre quand je suis en retard)  : 15 minutes montre en main pour le pique-nique qui va suivre. Bon du coup il m’a fallu un tupperware et une fourchette… Je n’aime pas trop prendre ce genre de truc encombrant mais bon pas le temps de rectifier le tir.

Au menu :
– une galette de quinoa : 2 œufs, un reste de quinoa cuit, 1/2 yaourt de soja, du « curry with saffran », le tout cuit à la poêle et une tomate crue coupée en cubes (le top aurait été de la mettre dans la galette mais pas le temps)
– une tranche de jambon
– une pomme
– des galettes de riz au chocolat
– un « mélange de l’étudiant » maison

Les + :
– réalisé en 15 minutes !
– roborative la galette de quinoa

Les – :
– J’aurais dût mettre moins de quinoa pour que la galette se tienne (là elle s’est cassée en la retournant) : ça m’aurait évité le tupperware et la fourchette
– heureusement qu’il y avait les cubes de tomate car la galette était un peu étouffe-chrétien
– il manquait « un truc en plus » pour rendre le repas plus fun

LA barre de céréale

J’ai cherché longtemps une recette de barre de céréale qui tienne la route, qui ne soit pas trop sucrée, qui ne tombe pas en miettes au premier choc, qui se conserve et qui ne soit pas trop longue à préparer… Tout le dilemme est que ce qui fait que la barre se tiens, c’est le sucre. J’ai fini par trouver LA recette de barre de céréale idéale. Très gourmande, un brin régressive elle ne tombe pas en miettes et ne se cuit pas. Et tout ceci grâce à un ingrédient magique : le chamallow !! Ben oui je n’ai pas trouvé la recette sur des blogs de cuisine bio ou de sportifs ou de personnes branchées diététique, elle vient – presque – tout droit du site canadien d’une grande marque de céréales… Depuis j’ai aussi trouvé d’autres recettes intéressantes mais celle-ci reste ma préférée et celle de mes co-randonneurs aussi !

La tasse virgule cinq d’ingrédients peut varier mais après plusieurs tests, je trouve que les meilleurs résultats sont obtenus avec :
– du chocolat noir parce que le chocolat c’est vraiment très bon, surtout le couverture 70% de chez Biocoop (celui qui s’achète au poids) et que ça aide à « solidifier » la barre sans sucre
– des graines (noix ou petites graines type sésame) plutôt que les fruits sec : là encore, on évite du sucre et nous avons déjà assez de moelleux avec les chamallows

Ingrédients :
– 150g de chamallows (il me semble que ceux de la marque la plus connue sont moins sucrés que ceux de toutes les couleurs)
– 2 tasses de corn flakes
– 1,5 tasse d’ingrédients au choix, mon dosage préféré : 1/2 de chocolat, 1/2 d’amandes grossièrement hachées, 1/2 tasse de sésame blond toasté
– 2 c. à soupe d’huile neutre

ChocolatPréparer les ingrédients : couper le chocolat en grosses pépites, toaster le sésame, hacher les amandes ou noix…

chamallowDans un grand récipient, faire fondre les chamallows avec l’huile à feu doux. Remuer de temps en temps.

Passer un moule rectangulaire sous l’eau, l’égoutter sans le sécher.

Lorsque les chamallows sont fondus (texture homogène), couper le feu, ajouter tous les autres ingrédients et remuer pour bien mélanger l’ensemble (à faire le plus rapidement possible pour que les chamallows ne durcissent pas et que le chocolat ne fonde pas complétement). Puis verser dans le moule. Mouillez-vous les mains et tassez bien le mélange.

Mettre au réfrigérateur quelques heures. Lorsque c’est froid, couper des rectangles que vous pouvez soit emballer individuellement dans du papier alimentaire soit tous dans une même boîte hermétique. Je pense que ça se conserve au minimum une semaine voir beaucoup plus vu les ingrédients mais je n’ai jamais réussit à les garder plus de 3 jours pour vérifier !

Bon ap’

Ha oui j’oubliais, vous êtes entrain de me maudire parce que votre casserole à l’air foutue… mais elle n’en a que l’air ! Vous pouvez dans un premier temps la faire réchauffer pour enlever un peu de ce qui est collé puis vous faites tremper une nuit et après ça part tout seul !