Menu du jour : cake au butternut

Finalement l’automne n’est pas finit ! Une belle vélo-rando vers la dent du Chat avec une bonne partie dans la forêt tapissée de rouge, de orange et de brun. Le défit de ce pique-nique : sans sucre ! Ceci par solidarité pour ma co-randonneuse. Bon j’avais quand même quelques fruits secs dans mon mélange de graines…

Au menu aujourd’hui :
– 2 mini-cakes au butternut (recette à venir)
– des oeufs dur
– de la sauce picallily
– des galettes de sarrasin
– des olives
– du pâté végétal aux légumes
– du mélange de l’étudiant maison

Les plus :
– le cake étais pas mal du tout (recette inventée car je n’ai rien trouvé de bien)
– oeuf/picallily ça fonctionne pas mal

Les moins :
– il y en avait beaucoup trop !! Je suis revenue avec la moitié du pique-nique. Le froid m’a fait peur je crois… et l’absence de sucre aussi alors que ça passe très bien.

Publicités

Menu du jour : tapenade et tomates

Bon finalement je la tiens bien cette rubrique « menu du jour »… Aujourd’hui un pique-nique préparé « à l’arrache » (avec une photo prise « à l’arrache » aussi désolée) en effet j’avais à peine une heure pour finir mon petit déj, m’habiller et préparer mes affaires quand on a décidé de la rando (c’est vraiment pas beaucoup pour moi !).

Au menu :
– des tomates
– 2 œufs durs
– 2 carottes
– des galettes sorties du congel
– une tapenade d’olive verte : j’ai mixé des olives, un cornichon, un peu de purée d’amande complète, de la moutarde, un peu de yaourt de soja, sel poivre (aucune idée des proportions)
– un mélange apéritif indien
– du « mélange étudiant » maison : amande, cajou, pignon de pin, figue, raisin
– et j’ai ajouté au dernier moment un paquet de galettes de riz au chocolat

Les plus :
– la tapenade était réussie, bien que faite sans recette
– les galettes tapenade / mélange indien c’est super bon : moelleux et croustillant, relevé juste ce qu’il faut !
– la quantité était juste bonne !

Les moins :
– une sauce pour les œufs aurait été le petit plus pour rendre ce pique-nique parfait mais vu le temps impartit ce n’était pas possible.

LA barre de céréale

J’ai cherché longtemps une recette de barre de céréale qui tienne la route, qui ne soit pas trop sucrée, qui ne tombe pas en miettes au premier choc, qui se conserve et qui ne soit pas trop longue à préparer… Tout le dilemme est que ce qui fait que la barre se tiens, c’est le sucre. J’ai fini par trouver LA recette de barre de céréale idéale. Très gourmande, un brin régressive elle ne tombe pas en miettes et ne se cuit pas. Et tout ceci grâce à un ingrédient magique : le chamallow !! Ben oui je n’ai pas trouvé la recette sur des blogs de cuisine bio ou de sportifs ou de personnes branchées diététique, elle vient – presque – tout droit du site canadien d’une grande marque de céréales… Depuis j’ai aussi trouvé d’autres recettes intéressantes mais celle-ci reste ma préférée et celle de mes co-randonneurs aussi !

La tasse virgule cinq d’ingrédients peut varier mais après plusieurs tests, je trouve que les meilleurs résultats sont obtenus avec :
– du chocolat noir parce que le chocolat c’est vraiment très bon, surtout le couverture 70% de chez Biocoop (celui qui s’achète au poids) et que ça aide à « solidifier » la barre sans sucre
– des graines (noix ou petites graines type sésame) plutôt que les fruits sec : là encore, on évite du sucre et nous avons déjà assez de moelleux avec les chamallows

Ingrédients :
– 150g de chamallows (il me semble que ceux de la marque la plus connue sont moins sucrés que ceux de toutes les couleurs)
– 2 tasses de corn flakes
– 1,5 tasse d’ingrédients au choix, mon dosage préféré : 1/2 de chocolat, 1/2 d’amandes grossièrement hachées, 1/2 tasse de sésame blond toasté
– 2 c. à soupe d’huile neutre

ChocolatPréparer les ingrédients : couper le chocolat en grosses pépites, toaster le sésame, hacher les amandes ou noix…

chamallowDans un grand récipient, faire fondre les chamallows avec l’huile à feu doux. Remuer de temps en temps.

Passer un moule rectangulaire sous l’eau, l’égoutter sans le sécher.

Lorsque les chamallows sont fondus (texture homogène), couper le feu, ajouter tous les autres ingrédients et remuer pour bien mélanger l’ensemble (à faire le plus rapidement possible pour que les chamallows ne durcissent pas et que le chocolat ne fonde pas complétement). Puis verser dans le moule. Mouillez-vous les mains et tassez bien le mélange.

Mettre au réfrigérateur quelques heures. Lorsque c’est froid, couper des rectangles que vous pouvez soit emballer individuellement dans du papier alimentaire soit tous dans une même boîte hermétique. Je pense que ça se conserve au minimum une semaine voir beaucoup plus vu les ingrédients mais je n’ai jamais réussit à les garder plus de 3 jours pour vérifier !

Bon ap’

Ha oui j’oubliais, vous êtes entrain de me maudire parce que votre casserole à l’air foutue… mais elle n’en a que l’air ! Vous pouvez dans un premier temps la faire réchauffer pour enlever un peu de ce qui est collé puis vous faites tremper une nuit et après ça part tout seul !

Menu du jour : pâté aux noix et barres de céréale

Alors pour la lonnngue ballade de dimanche, j’avais :
– du « pâté » végétal noix/tournesol qui ressemble a un vrai pâté
– des mini-galettes de sarrasin
– des olives fourrées aux poivrons
– du jambon blanc
– des bâtonnets de concombre (vous pouvez noter sur la photo que j’ai zappé de prendre un mini pot de vinaigrette)
– un fruit
– des barres de céréales choco-amande-sésame. Hummm je les adores celles là et comme je suis sympa, je vais vous donner la recette… dans quelques jours !

Les plus du pique-nique :
– les galettes de sarrasin maison sorties du congel : pratique, sans gluten ni lait et nourrissant, ça change des galettes de riz !
– un assez bon équilibre produits frais/produits nourrissants

Les moins :
– il m’aurait fallu un tout petit peu plus (fruits secs, chocolat…) pour cette balade de 9h : ça m’aide a avancer de savoir qu’il me reste un truc bon dans le sac ! (je précise que je n’ai pas mangé toutes les barres de céréales toute seule, c’est bien sûr quelque chose que j’amène pour le partager !)
– le fruit : j’ai pris une pêche, c’est très nul puisque je ne supporte pas de manger la peau, on a autre chose à faire en pique-nique que d’éplucher un fruit !

Biscuits aux noisettes

J’ai titré « Biscuits aux noisettes » mais ça pourrai aussi être aux amandes ou même aux noix… Tout à commencé un jour où j’avais fais de la compote et pour moi, la compote ne se mange pas sans biscuits ! Je me suis donc précipitée sur internet pour trouver une recette qui semblait parfaite pour la compote. Sauf que mes biscuits, je les voulaient maintenant, pas dans 2 heures ! J’ai donc adapté la recette et le résultat c’est trouvé être très bons (avec ou sans compote) mais aussi solide. Du coup un biscuit qui ne s’émiette pas, c’est certifié PNRP (Pique-Nique de Randonné Proof) par le HCCNAPNRAD (Haut comissariat de certification de la nourriture appropriée aux pique-niques de randonné d’Albertine Dupont, c’est un organisme très sérieux).

Ingrédients :
100 g de farine
50 g d’amandes ou de noisettes ou de noix concassées
50 g de sucre
35 g de flocons d’avoine
2 cuillerées à soupe pleines mais pas bombées de purée d’amande
2 cuillerées à soupe d’huile (de noix c’est bien mais tournesol ça marche aussi)
1 cuillerée à café de poudre à lever
2 cuillerées à café de 4 épices

Tout mélanger puis former les biscuits, les mettre sur une plaque et cuire 15 à 20 min à 180°C.
Faire refroidir sur une grille et stocker dans une boîte hermétique.

Bon ap’